Indemnité de rupture

Indemnité de rupture

avatar

posté par Lakema * 
le 06/06/2020 à 15:29:23 - 433 Vues



Bonjour
Je viens de démissionner pour l'un de mes contrats cependant je ne sais pas si je peux prétendre au 1/120eme au titre d'indemnité de rupture car dans la convention collective il est dit que seul le licenciement pour faute grave exclus le salarié de cette indemnité.
Merci de m'éclairer par vos réponses pour ceux qui ont démissionné l'ont-ils perçu?


- Publicité -

Re: Indemnité de rupture

avatar

posté par isalivre ***** 
le 06/06/2020 à 15:48:53



Bonjour
Vu que c'est une prime de licenciement, non vous ne pouvez y prétendre


- Publicité -

Re: Indemnité de rupture

avatar

posté par souris87 ***** 
le 06/06/2020 à 19:13:08



C'est une prime de licenciement, donc forcément si on démissionne pas de prime

- Publicité -

Re: Indemnité de rupture

avatar

posté par Griselda **** 
le 12/06/2020 à 15:41:09



J'ai toujours pensé que l'indemnité de rupture n'était due que si la rupture était à l'initiative de l'employeur.
Quand même je suis troublée: dans notre CNN on parle bien d'indemnité de rupture et non de licenciement. D'ailleurs je ne connais aucune autre branche où on considère normale une indemnité de licenciement à seulement 1/120eme des salaires perçus.
Dans le droit du travail une indemnité de licenciement est due car on part du principe qu'un CDI se doit d'emmener un salarié jusqu'à la retraite, jusqu'à preuve du contraire, à moins qu'il n'ait commis une faute qu'il faut alors prouver.
Dans notre profession nous admettons volontiers qu'un enfant qui nous est confié, à priori jusqu'à son entrée à l'école ou bien que les parents n'aient plus besoin de nous, devraient donc facilement pouvoir rompre le contrat sans apporter la preuve d'une faute. Le droit de la famille primant, nous allons même jusqu'à dire que si l'une des 2 parties considère que c'est mieux pour l'enfant elle peut rompre le contrat sans avoir à trouver une faute imputable à l'autre. Que c'est la raison pour laquelle nous ne disposons que d'une pauvre prime de rupture d'à peine 1/120eme.
Je m'interroge: la signification exacte des mots est importante en droit alors est ce qu'une prime de rupture est véritablement la même chose qu'une prime de licenciement???
Oui, je sais, je me fais un peu l'avocate du Diable! ;-)
Si un juriste nous lit il pourra nous répondre?!



A lire aussi :

Sujets ACTIFS

» Prud’hommes pour avoir demandé un certificat médical
posté le 01/07/2020 à 18:42:54 (729 Vues)

» Maman malhonnête
posté le 01/07/2020 à 21:53:39 (640 Vues)

» Le monde à l'envers ! Besoin de conseils
posté le 02/07/2020 à 14:11:20 (560 Vues)

» SUJETS ACTIFS

Vous êtes Assistante Maternelle ?


- Recevez des appels de parents
- Imprimez vos documents
- Discutez et échangez sur le Forum

Inscription GRATUITE